Comment le fait de mieux choisir les aliments qui atterrissent dans votre assiette vous amène-t-il, finalement, à moins manger, et donc à perdre du poids.

 

 

++++

 

 

“Mieux manger pour moins manger”.

 

Cette phrase est l’un de mes crédos. Je me la répète et la répète sans cesse à mes clients.

 

Mieux manger pour moins manger — BODYSSIME.COM 1

Car plus qu’un slogan, elle cristallise de fait une réalité vraie :

 

 

[box]

 

En règle générale((La seule exception étant les personnes qui souffrent d’un dérèglement du centre cérébral de la faim, et encore !)), le fait de MIEUX manger amène à MOINS manger, et ce, non tant en termes de volume de nourriture que de quantité de calories ingérées.

 

[/box]

 

Dans l’infographie qui suit, je vais tenter de vous expliquer comment mieux manger vous amène à moins manger et surtout pourquoi, pour perdre du poids et être au top de la forme physiquement, la qualité de la nourriture que vous mangez est aussi importante — sinon plus — que la quantité de calories que vous consommez.

Pour ce faire, je vais d’ailleurs reprendre le même exemple que celui que j’utilise auprès de mes clients : celui de la collation post-méridienne.

 

 

Manger mieux pour moins manger — BODYSSIME.COM_

 

 

De l’importance de la valeur nutritive !

 

Comme nous l’avons vu dans les deux premiers volets de cette série (volet 1 et volet 2) et revu à travers cette infographie, les calories ne disent donc pas tout sur les aliments ; et souvent même, elles ne veulent rien dire.

Walnut2

Elles ne sont qu’un des dizaines de facteurs à prendre en considération lorsque l’on cherche à savoir si un aliment est bon ou mauvais pour la ligne. Ainsi, un aliment a priori calorique peut être bon pour la ligne (exemple : les noix) tandis qu’un autre, faiblement calorique, peut être mauvais pour la ligne (exemple : du ketchup).

water-ice-2-colour_300x225

Idem pour la santé : un aliment à forte densité calorique peut être bon pour la santé (exemple : l’huile d’olive) tandis qu’un autre, à faible densité calorique, peut être mauvais pour la santé (exemple : les glaces à l’eau). L’un ne va pas nécessairement avec l’autre.

 

[box]

 

D’où l’importance d’apprendre à choisir vos aliments sur la base de leur valeur nutritive globale et non sur la base du seul critère des calories ! 

 

[/box]

 

— Vous êtes bien marrant vous, mais comment on fait si on n’y connait rien en nutrition ?

 

Hé bien, voici comment on fait : on prend son mal en patience, cher lecteur, et on attend ; on attend mon guide pratique pour apprendre à bien manger, bientôt disponible sur Bodyssime !

 

 

_____________________________________________________________________________________________________________

Bessesen DH. The role of carbohydrates in insulin resistance. J Nutr. Oct 2001 ; 131(10) : 2782S-2786S.

 

Cielo House.  Understanding Hunger and Fullness. Retrouvé le 19 Juin 2016 sur <  https://www.cielohouse.com/understanding-hunger-and-fullness/ >

 

Clark MJ, Slavin JL. The effect of fiber on satiety and food intake: a systematic review. J Am Coll Nutr. 2013 ; 32(3) : 200-11.

 

Doctissimo Nutrition. Pour garder la ligne, faites attention aux aliments orexigènes. Retrouvé le 20 Juin 2016 sur < http://www.doctissimo.fr/nutrition/equilibre-alimentaire/aliments-orexigenes >

 

Erik EJ , G. Aller,1, Abete I, et.al. Starches, sugars and obesity. Nutrients. Mar 2011 ; 3(3): 341–369. Epub 14 Mar 2011.

 

FAO. Chapter 3 : Calculation of energy content of foods — Energy conversion factors. Corporate Document Repository. Retrouvé le 21 Juin 2016 sur < http://www.fao.org/docrep/006/y5022e/y5022e04.htm >

 

Feinman RD, Fine EJ. “A calorie is a calorie” violates the second law of thermodynamics. Nutr J. Juil 2004 ; 28;3:9.

 

Fitday. Dietary Log. Retrouvé le 20 Juin 2016 sur < http://www.fitday.com/ >

 

Leidy HJ, Tang M, Armstrong CL, Martin CB, Campbell WW. The effects of consuming frequent, higher protein meals on appetite and satiety during weight loss in overweight/obese men. Obesity (Silver Spring). Avr 2011 ; 19(4) : 818-24. Epub 16 Sep 2010.

 

Livesey G. Metabolizable energy of macronutrients. Am J Clin Nutr. Nov 1995 ; 62 (5 Suppl) : 1135S-1142S. Review.

 

Maigrir sans faim. Apprendre à lire les étiquettes. Retrouvé le 29 Juin 2016 sur < http://maigrirsansfaim.net/wp-content/uploads/2013/09/lire-comprendre-tableau-valeur-nutritive.jpg >

 

Sarter B, Campbell TC, Fuhrman J. Effect of a high nutrient density diet on long-term weight loss: a retrospective chart review. Altern Ther Health Med. Mai-Juin 2008 ; 14(3) : 48-53.

 

Shenkin A. Micronutrients in health and disease. Postgrad Med J. Sep 2006 ; 82(971) : 559–567.