Deuxième Commandement : « Plus (+) de protéines, tu consommeras »

 

Vade retro défenseurs pusillanimes de la médecine moderne !

Oui, la majoration des apports en protéines peut à elle seule aider un individu en surcharge pondérale à perdre du gras !

Oui, et ce indépendamment de l’âge et du sexe de la personne concernée (Demling et DeSanti, 2004 ; Brhem et D’Alessio, 2008 ) !

Et oui, il est plus que temps de revoir les Apports Journaliers Recommandés (AJR) de cet indispensable macronutriment à la hausse !

Pourquoi « pusillanimes » vous demandez-vous ?

Tout bonnement parce que l’on ne compte plus le nombre d’études scientifiques ayant démontré qu’une alimentation riche en protéines – sans non plus déverser dans les excès de l’hyperprotéinomanie dont souffrent certains culturistes – pouvait considérablement accélérer le processus de fonte adipeuse chez des individus présentant un léger, voire un fort surpoids.

C’est par exemple ce qu’a démontré une étude récente conduite par le Département de Nutrition Militaire de l’Armée Américaine situé à Natick, dans le Massachussetts (Pasiakos et.al, 2013).

Dans le cadre de cette expérience, déjà traitée sur Bodyssime, les groupes qui ont consommé entre deux et trois fois les Apports Journaliers Recommandés en protéines ont perdu beaucoup plus de gras et préservé beaucoup plus leur masse maigre que le groupe qui n’en a consommé qu’une seule fois la valeur.

Après, difficile de savoir si l’amélioration de la composition corporelle des sujets de ces groupes s’est traduite par une amélioration de la texture de leur peau mais toujours est-il que la perte de gras ne peut être que propice à la disparition des capitons (voir comment ci-dessous).

 

Comment la perte de gras peut-elle favoriser la disparition des capitons ?

cellulite-610x250

Voici une hypothèse qui permet d’expliquer pourquoi la perte de gras favorise la résorption de la cellulite :

Lorsque vous perdez du gras, la taille des cellules qui le contiennent (les adipocytes) rétrécit. Votre hypoderme devient de ce fait moins tiraillé de part en part car vos cellules de graisses, partiellement débarrassées de leur volumineux contenu, “débordent” alors moins de leur place.

Votre circulation sanguine et lymphatique s’en trouvent aussitôt améliorées, ce qui favorise davantage l’élimination et le drainage des acides gras hors de vos adipocytes lorsque ces derniers les libèrent au cours d’un effort intense ou d’un massage drainant par exemple. 

 

 

VOIR LE TROISIÈME COMMANDEMENT ANTICELLULITE…